It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Le commissaire aux langues officielles recommande au gouvernement fédéral de prioriser le développement de la petite enfance dans les communautés francophones.

Dans son rapport publié le 3 octobre 2016, le commissaire Graham Fraser soutient que l’accès à des services à la petite enfance est essentiel pour assurer la vitalité des communautés francophones non seulement parce qu’ils « aident les parents francophones à transmettre leur langue à leurs enfants, mais ils favorisent aussi leur transition vers l’école de langue française et le développement d’un sentiment d’appartenance à la communauté ».

Le rapport souligne que les services à la petite enfance francophones souffrent d’un manque systématique de ressources, ce qui fait en sorte que dans plusieurs communautés « les garderies, les centres éducatifs à la petite enfance et les centres d’appui à la famille et à l’enfance actuels ne répondent pas à la demande grandissante pour des services en français dans le domaine de la petite enfance ». Le problème « touche le secteur de la petite enfance en entier, mais les répercussions sur [les communautés francophones] sont beaucoup plus marquées ».

Monsieur  Fraser demande au gouvernement fédéral de financer des initiatives touchant l’éducation à la petite enfance dans le prochain plan pour les langues officielles.

« L’inclusion de la petite enfance dans le plan sur les langues officielles permettrait de faire face aux défis énoncés dans mon rapport. Un investissement suffisant, stable et continu dans le développement de la petite enfance aura un effet significatif sur les communautés de langue française dans toutes les régions du pays », a ajouté le commissaire.