It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Les familles qui ont de jeunes enfants devraient avoir un accès raisonnable à une offre suffisante de services de garde d’enfants abordables, de haute qualité et commodes, soutient le Conseil consultatif en matière de croissance économique dans un rapport rendu public au moment même où la rédaction du prochain budget fédéral amorce sa dernière phase.

Le rapport du Conseil consultatif en matière de croissance économique identifie quatre groupes démographiques dont la participation accrue au marché du travail aurait d’importantes répercussions positives sur l’économie : les peuples autochtones, les Canadiens à faible revenu, les femmes ayant de jeunes enfants et les Canadiens âgés de plus de 55 ans.

On peut lire dans le rapport qu’au Québec, « les femmes de 25 à 54 ans qui ont des enfants participent au marché du travail dans une proportion de 93 % du taux des hommes d’âge semblable. Mais dans le reste du Canada, le taux est considérablement plus faible, s’établissant à 86 %. En augmentant le niveau de participation pour qu’il corresponde à celui du Québec, on pourrait ajouter 13 milliards de dollars au PIB, ou 0,7 % au PIB par habitant. »

Le Conseil consultatif indique que la création d’un « programme universel de garde d’enfants subventionné, ce qui, en plus de garantir que la qualité des services serait mesurée, rendrait aussi possible la répartition des prestations sur une échelle progressive » s’avérerait une politique permettant de réduire l’écart de participation au marché du travail entre les femmes ayant de jeunes enfants et les hommes.