It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Le 26 avril 2018, Un enfant Une place a participé à une rencontre avec le premier ministre Justin Trudeau et le Conseil consultatif sur l’égalité des sexes organisée en amont du sommet du G7 de 2018.

M. Trudeau a créé le Conseil consultatif sur l’égalité des femmes, coprésidé par Melinda Gates et l’ambassadrice du Canada en France Isabelle Hudon, dans le cadre d’un effort général pour faire en sorte que la question de l’égalité des sexes et l’analyse sexospécifique soient inhérentes aux discussions du G7 de Charlevoix au Québec.

Le rapport du Conseil et certaines de ses recommandations de grande portée et générales demandent au G7 de :

  • Veiller à ce que des services de garde d’enfants de grande qualité soient offerts à tous les enfants d’âge préscolaire et à ce qu’ils soient abordables.
  • Veiller à ce que les fournisseurs de services de garde rémunérés obtiennent des conditions de travail et un salaire décents, notamment à la suite de la ratification de la Convention 189 de l’Organisation internationale du travail sur la protection des travailleurs domestiques rémunérés.
  • Investir dans des services universels d’éducation et de garde d’enfants financés par l’État et dans des soins aux aînés; s’assurer que les entreprises et les organisations sans but lucratif qui offrent des services de garde sont assujetties à une bonne réglementation.
  • Instituer ou améliorer des programmes de congés parentaux payés afin de soutenir toutes les familles admissibles. Fixer un objectif selon lequel les hommes réaliseraient 50 % des tâches domestiques et de garde non rémunérées en l’espace d’une génération, instituer des congés parentaux non transférables et consacrer des efforts de sensibilisation de la population pour atteindre cet objectif.

 Résultats du sommet de Charlevoix

Le Conseil a rencontré les dirigeants du G7 afin de discuter de ses recommandations et, pour une première fois, la question de l’égalité des sexes et de l’émancipation économique des femmes a occupé une plage de deux heures de l’ordre du jour du sommet.

Il y a eu entre autres résultats du sommet un engagement à verser près de 3,8 milliards de dollars pour assurer la qualité de l’éducation des filles, des adolescentes et des femmes dans les pays en voie de développement, surtout en situation de crise. Le président français Emmanuel Macron a déclaré que le sommet du G7 sous la présidence de la France en 2019 continuera de prôner les droits des filles et des femmes et qu’un Conseil consultatif sur l’égalité des sexes sera également créé.

Lisez toutes les recommandations.