It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

La Journée mondiale de l’enfance (désignée telle le 20 novembre par les Nations-Unies), des parents, des grands-parents et des travailleuses et travailleurs venus des quatre coins du Canada se sont rendus sur la Colline parlementaire pour rendre compte à leurs représentant-e-s de ce que signifie pour eux la crise des services de garde au pays. 

Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place, qui organisait l’activité en collaboration avec Oxfam Canada, Campagne 2000 et la Fédération canadienne des femmes diplômées des universités, a dit que « l’activité visait à sensibiliser les député-e-s et les sénatrices et sénateurs aux problèmes auxquels fait face la population en matière de services de garde. Les militant-e-s ont eu plus de 60 rencontres avec des député-e-s de tous les partis et des sénatrices et sénateurs et leur ont demandé de se porter “champions” de la cause des services de garde en s’engageant à jouer un rôle positif pour bâtir un système public de services de garde à l’enfance au Canada. 

Les député-e-s et les sénatrices et sénateurs rencontrés se sont dits pour la plupart sympathisants du mouvement et déterminés à réclamer plus de financement public pour les services de garde et à militer pour un système universel de services de bonne qualité. Bon nombre d’entre eux se sont engagés à avoir des discussions de suivi et à tenir des assemblées publiques dans leur circonscription pour examiner de plus près la question. Et les militant-e-s de leur côté ont promis de continuer à réclamer de meilleures politiques de services de garde une fois rentrés à la maison.