It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Le 14 mai 2019, Un enfant Une place et une coalition d’alliés ont lancé le Plan pour des services de garde éducatifs et abordables pour tous, une proposition de stratégie fédérale pour instaurer partout au Canada des services de garde à l’enfance de bonne qualité, accessibles et abordables. Ce lancement a aussi été l’occasion de rendre public un nouveau rapport d’Oxfam intitulé : Qui s’en occupe? Pourquoi le Canada a besoin d’un système public de services de garde.

Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place, a participé avec Jessie Wu, éducatrice à la petite enfance, et Adrienne Vicente, parent et militante, à une table ronde devant un groupe de parlementaires présent au lancement du plan.

From left: Adrienne Vicente, Jessie Wu, Morna Ballantyne describe the current crisis in child care to Parliamentarians

                                   

La ministre Karina Gould, Karen Veccio, députée conservatrice, Jenny Kwan, députée néodémocrate et Elizabeth May, députée et chef du Parti vert du Canada, ont pris la parole, reconnaissant que le gouvernement doit agir pour rendre les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants accessibles et abordables aux parents. 

La députée Elizabeth May, Parti vert du Canada

La députée Jenny Kwan, Nouveau Parti démocratique du Canada

 

La ministre Karina Gould, Parti libéral du Canada

La députée Karen Veccio, Parti conservateur du Canada

 

Des militantes, des chercheurs, des membres de la société civile et des syndicalistes ont profité de l’occasion pour témoigner de leur appui à titre de champions des services de garde en se prenant en photo et en signant la pétition adressée aux chefs des partis fédéraux leur demandant de s’engager en faveur des services de garde éducatifs, de qualité et abordables pour tous.

                

   

 

Lisez la version complète du Plan pour des services de garde éducatifs et abordables pour tous, appuyez le plan et envoyez un message aux chefs des partis fédéraux leur demandant de s’engager en faveur de services de garde abordables pour tous.