It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

POUR DIFFUSION IMMEDIATE

OTTAWA — Le 16 septembre 2019

Un enfant Une place accueille favorablement l’annonce faite ce matin par le chef du Parti libéral Justin Trudeau en matière de services de garde à l’enfance. Le Parti libéral s’engage à créer un secrétariat fédéral pour la garde d’enfants qui jettera les bases d’un système pancanadien et établira des normes nationales. M. Trudeau a également dit qu’un gouvernement libéral réélu établirait un programme de financement pour réduire les tarifs des services de garde parascolaire (avant et après l’école) et augmenterait de 250 000 places le nombre de places offertes en services de garde scolaire pour les enfants âgés de moins de dix ans.

« Nous nous réjouissons de voir les libéraux reconnaître que le gouvernement fédéral peut et doit faire plus pour bâtir un véritable système de services de garde afin de fournir aux parents et aux enfants des services abordables dans l’ensemble du pays. Et la promesse de créer un secrétariat fédéral pour la garde d’enfants afin d’assurer la coordination de ces efforts est une excellente idée », a dit Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place.

« Ce leadership de la part du gouvernement fédéral est particulièrement important vu que certains gouvernements conservateurs provinciaux font marche arrière en ce qui concerne le financement des services de garde et réaffectent plutôt les fonds publics à des crédits d’impôt et des allocations qui ne font rien pour augmenter le nombre de services de garde réglementés et les rendre plus abordables ».

Mme Ballantyne a également souligné que les services de garde scolaire sont une pièce importante du système dont les gouvernements se sont peu occupés au cours des années récentes, et ce, malgré son importance pour les familles depuis que la maternelle à temps plein pour les enfants de cinq ans et pour beaucoup d’enfants de quatre ans est la norme au Canada.

Elle a salué la promesse des libéraux de doubler le niveau actuel de financement fédéral afin de faciliter l’accès aux services de garde scolaire et les rendre plus abordables. Mais elle a dit qu’il s’agissait d’une première étape seulement pour faciliter l’accès à des services de garde abordables aux enfants de tous les groupes d’âge.

« Les services de garde réglementés pour les enfants âgés de moins de quatre et de cinq ans sont les plus dispendieux et ils sont très rares, notamment pour les poupons », a souligné Ballantyne.

Un enfant Une place réclame aussi des mesures qui s’attaquent à la problématique des faibles salaires et de l’ensemble de la rémunération dans le secteur des services de garde.

Mme Ballantyne a expliqué qu’il sera difficile de recruter et de retenir le personnel requis pour le développement proposé des services de garde scolaire ou celui tellement nécessaire des services de garde pour les enfants d’âge préscolaire sans une stratégie de main-d’œuvre pour augmenter la rémunération des éducatrices et éducateurs à la petite enfance.

« Bref, nous estimons que l’annonce libérale donne un élan très positif à la campagne électorale et nous sommes impatients d’en savoir davantage sur les services de garde et d’entendre plus d’engagements fermes dans les prochaines semaines », a dit Ballantyne.