It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Messages clés entourant les services de garde

Une révision des messages suivants vous permettra de vous familiariser avec les enjeux entourant les services de garde et vous aidera à répondre aux questions des autres.

Énoncé de vision

Le Canada peut être doté de services de garde éducatifs pour tous en 2030.

Le plan national en matière de services de garde s’appuie sur une approche progressive et à long terme visant à bâtir le système universel et solide de services de garde à l’enfance dont a besoin le Canada.

Le plan prévoit d’augmenter le budget fédéral en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants à un milliard de dollars en 2020 et de consentir des hausses subséquentes d’un milliard de dollars par année sur dix ans afin d’atteindre le seuil de dépenses pour la garde d’enfants reconnu à l’échelle internationale et de réaliser l’objectif de doter l’ensemble du Canada de services de garde à l’enfance de bonne qualité, abordables et inclusifs.

 

Énoncé de valeur

Les services de garde sont bons pour l’économie, bons pour les familles et bons pour le Canada.

Permettre à toutes les familles d’avoir accès à des services éducatifs et de garde à l’enfance de bonne qualité et abordables aura pour effet de stimuler l’économie, de promouvoir l’égalité entre les sexes, d’accroître la participation des femmes au marché du travail et d’améliorer le bien-être des enfants.

 

Ce dont nous avons besoin pour y arriver

Le gouvernement fédéral doit faire preuve de leadership afin que tous les enfants au Canada, peu importe où ils vivent et sans égard à leurs capacités, leur situation familiale ou leur culture, aient accès à des services de garde à l’enfance de bonne qualité et abordables.

Le plan pour des services de garde éducatifs et abordables pour tous demande au gouvernement du Canada de :

  • Assumer un plus grand rôle de leadership afin de bâtir sur une période de dix ans un système stable auquel tous ont accès;
  • Augmenter le budget du Canada consenti à l’apprentissage et la garde des jeunes enfants de 1 milliard de dollars par année sur dix ans afin d’atteindre les seuils prônés à l’échelle internationale;
  • Négocier des ententes d’AGJE avec les provinces et les territoires qui exigent de prendre des mesures sur trois fronts simultanément:
  1. a) expansion planifiée des services de garde dans le secteur public et à but non lucratif;
  2. b) rendre les services de garde abordables en finançant leur fonctionnement et en fixant les tarifs de garde;
  3. c) améliorer la qualité des services en améliorant la rémunération versée à la main-d’œuvre du secteur.
  • Continuer de travailler en collaboration avec les dirigeants et les communautés autochtones à l’élaboration du cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones.
  • Mettre en place une infrastructure fédérale pour soutenir la mise en œuvre du plan.

 

Message pour faire obstacleà des affirmations telles: “Pourquoi devrais-je payer les services de garde de quelqu’un d’autre »?

Le Canada occupe le dernier rang des pays industrialisés en ce qui concerne ses investissements dans les services de garde. Lorsqu’ils sont de bonne qualité, les services de garde sont bénéfiques pour tous les enfants, et notamment pour les enfants les plus défavorisés.

Tout comme les Canadiens paient des impôts pour l’éducation, les soins de santé, le Régime de pension du Canada, l’eau potable, la protection de l’environnement, le réseau routier, etc., s’assurer que les enfants sont en sécurité, qu’on en prend bien soin et qu’ils ont accès à des apprentissages préscolaires devrait être une responsabilité publique.

 

Autres messages

L’actuelle mosaïque de services de garde au Canada ne répond pas de façon satisfaisante aux besoins des familles. Les frais de garde élevés et les places difficiles à trouver grèvent les budgets des ménages, empêchent les femmes de participer au marché du travail et ne correspondent pas à la réalité des familles au Canada.

Tout comme les systèmes publics d’éducation et de soins de santé, pour en assurer l’efficacité, le système de services de garde dont ont besoin les familles doit être financé directement par le gouvernement.

L’accès pour tous à des services de garde éducatifs permettra à tous les parents d’être actifs sur le marché du travail, ce qui aura pour effet de remettre de l’argent dans les poches des familles canadiennes et de renforcer l’économie du pays.

L’accès pour tous à des services de garde éducatifs permet à tous les enfants de fréquenter des milieux de garde où ils sont en sécurité, reçoivent de bons soins, s’épanouissent et sont heureux. Avoir accès à un service de garde de qualité ne devrait pas être une question de chance.

L’accès pour tous à des services de garde éducatifs signifie qu’ils sont abordables pour tous. En ce moment, les services de garde se situent au deuxième rang des dépenses des familles canadiennes.

Trouver un service de garde sécuritaire et abordable ne devrait pas être une question de chance. C’est une question de priorité. Bâtir un système de services de garde serait bénéfique pour beaucoup plus de familles que ne le sont les subventions pour frais de garde.

L’investissement public dans un système national de services de garde s’autofinance et crée une société plus équitable et une économie plus durable.

Table des matières