It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

POUR DIFFUSION IMMEDIATE

Le plan du NPD pour les services de garde à l’enfance vise en plein dans le mille

VANCOUVER, le 30 septembre 2019 –Le programme en matière de services de garde du NPD rendu public aujourd’hui à Vancouvre en Colombie-Britannique par le chef du parti Jagmeet Singh reçoit un A+ de l’Association canadienne pour la promotion des services de garde à l’enfance.

« Le NPD a fait ses devoirs et a élaboré une solution qui se tient pour régler la crise des services de garde au Canada, a dit Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place. Le parti propose de faire exactement ce qui doit être fait à l’échelle pour que chaque enfant au Canada ait accès à une place dans un service de garde éducatif de grande qualité, peu importe le revenu de sa famille ».

Selon Ballantyne, le plan du NPD comporte tous les éléments requis :

  • Des transferts fédéraux aux provinces et aux territoires augmentant tous les ans afin de soutenir la croissance régulière du nombre de places en services de garde réglementés pour tous les groupes d’âge;
  • Une loi fédérale qui fera en sorte que les fonds fédéraux pour la garde d’enfants seront utilisés afin de créer des services de garde de grande qualité, inclusifs et abordables.
  • Un partenariat avec les provinces et les territoires, dont relève la prestation des services de garde en vertu de la Constitution, et un engagement à travailler de concert avec les communautés autochtones pour répondre à leurs besoins en matière de services de garde.
  • L’élaboration d’une stratégie pour recruter et retenir des éducatrices et éducateurs à la petite enfance et d’autres travailleuses en services de garde afin que la promesse du NPD de créer 500 000 nouvelles places se concrétise.
  • Des fonds pour la collecte de données et la recherche afin de mesurer les progrès du Canada en matière de services de garde et les améliorer sur une base continue.
  • La mise sur pied d’un très nécessaire secrétariat national des services de garde afin de coordonner et de superviser le déploiement du plan.

 

« Le plan du NPD est ce dont les enfants ont besoin. Il donne aux parents ce qu’ils cherchent. Il fera en sorte que les personnes qui travaillent dans le secteur seront payées à leur juste valeur. Et il stimulera l’économie du Canada en permettant aux parents de jeunes enfants de demeurer sur le marché du travail ou de l’intégrer, a dit Ballantyne. Les mères, notamment, en bénéficieront, car, plus que les pères, ce sont elles qui ont dû s’absenter du marché du travail à cause de la crise des services de garde au pays. C’est dire que le plan du NPD sera une avancée précieuse au chapitre de l’égalité entre les hommes et les femmes et de la sécurité économique des femmes », a-t-elle ajouté.

Mme Ballantyne a indiqué que le NPD proposait de dépenser beaucoup plus pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants que prévu au récent budget fédéral, mais que ces coûts seront recouvrés à même les impôts sur le revenu accrus suivant l’augmentation de la participation des femmes au marché du travail.

« Le plan du NPD s’inspire du Plan pour des services de garde éducatifs et abordables pour tous, celui-là même qu’a élaboré Un enfant Une place, un plan fondé sur une étude rigoureuse de ce que le gouvernement fédéral pourrait faire pour que le dossier progresse véritablement », a dit Ballantyne. « Nous avons demandé à tous les partis politiques fédéraux d’adopter notre plan et c’est exactement ce qu’a fait le NPD ».