It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous
Les libéraux, le NPD et le Parti vert s’engagent au chapitre des services de garde à l’enfance et les conservateurs quant à eux compromettent 6 milliards de fonds qui leur sont alloués.

POUR DIFFUSION IMMEDIATE 

Ottawa, le 17 octobre, 2019 – Ce matin, Un enfant Une place, l’organisation canadienne de promotion des services de garde, a publié sa dernière analyse des promesses en matière de services de garde de chacun des partis fédéraux siégeant au dernier parlement.

« Dans l’attente du déclenchement de l’élection de 2019, notre organisme a déterminé des mesures précises que devrait prendre le prochain gouvernement fédéral pour bâtir de bons systèmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au Canada afin que chaque enfant ait accès à des services de garde de qualité élevée », a dit Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place.

« Plus de cent organismes variés, des Guides du Canada à UNICEF Canada à la Chambre de commerce canadienne des femmes, ont appuyé notre Plan pour des services de garde éducatifs et abordables pour tous, et des milliers de personnes ont écrit aux chefs des partis fédéraux les exhortant à inclure le plan dans leur programme électoral ».

L’analyse des programmes réalisée par Un enfant Une place indique que le Parti libéral du Canada, le NPD et le Parti vert se sont engagés à améliorer considérablement les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au cours des quatre prochaines années.

Le NPD et le Parti vert ont expressément déclaré qu’ils rendraient les services de garde universellement accessibles d’ici 2030 en commençant par un investissement de 10 milliards de dollars sur les quatre prochaines années. Le Parti libéral du Canada a promis de créer, en étroite collaboration avec le groupe d’experts sur l’apprentissage et la garde de jeunes enfants récemment formé, un secrétariat national afin de jeter les bases d’un système pancanadien de services de garde.

Le NPD s’est engagé à financer quelque 500 000 places abordables de plus destinées à tous les groupes d’âge; les libéraux ont dit qu’ils créeront 250 000 places destinées aux enfants d’âge scolaire âgés de moins de 10 ans et qu’ils réduiront de 10 pour cent les frais de garde pour ces enfants.

Le NPD est le seul parti à être d’accord avec la proposition d’Un enfant Une place d’adopter une loi fédérale sur les services de garde qui assujettirait les transferts fédéraux aux provinces et aux territoires pour la garde d’enfants à la condition d’utiliser les fonds pour bâtir un système de services de garde universellement accessibles.

En revanche, le Parti conservateur du Canada (PCC) et le Bloc québécois n’ont pris aucun engagement en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants.  Il est inquiétant de constater que dans son programme, le PCC promet des coupes massives dans le financement fédéral des infrastructures, des compressions qui pourraient compromettre près de six milliards de dollars déjà prévus au budget pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants au cours des huit prochaines années.

« Nous sommes encouragées par le fait que trois partis fédéraux comprennent véritablement le rôle important que peut jouer le gouvernement fédéral pour rendre les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants plus accessibles, abordables et inclusifs pour tous les enfants. Nous sommes très heureuses de voir que les libéraux, le NPD et le Parti vert se sont engagés à soutenir un effort à long terme pour faire de la garde d’enfants au Canada un service universellement accessible et financé à même les fonds publics, a dit Ballantyne.

Il est réjouissant de constater que les services de garde émergent comme enjeu important dans la campagne électorale de 2019. Cela correspond au consensus établi selon lequel les services de garde sont essentiels au bien-être des enfants et des familles, à la sécurité financière des parents, particulièrement celle des femmes, et à la croissance économique du Canada ».

Personne-ressource.