It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Plus de cent organismes variés et des milliers de personnes au Canada ont appuyé le Plan pour des services de garde éducatifs et abordables pour tous d’Un enfant Une place; un plan qui vise à rendre, abordables, inclusifs et accessibles à tous les enfants dont les parents souhaitent qu’ils les fréquentent des services de garde de qualité et réglementés. Un enfant Une place a analysé les programmes électoraux de 2019 des cinq partis siégeant au dernier parlement afin de voir dans quelle mesure ils satisfont aux éléments fondamentaux de notre plan. Le PLC, le NPD et le Parti vert se sont engagés à rendre les services de garde plus accessibles et abordables pour les parents de jeunes enfants et à bâtir au fil du temps de bons systèmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants Le NPD est le seul parti qui promet d’adopter une loi fédérale enchâssant les services de garde à l’enfance. Le NPD et le Parti vert ont accepté la recommandation d’Un enfant Une place d’augmenter le financement fédéral accordé aux services de garde.

Le Parti conservateur du Canada n’a pris aucun engagement eu égard aux services de garde. Pire encore, le programme du PCC comporte des compressions massives dans les infrastructures, lesquelles compromettent 6 milliards de fonds déjà alloués à l’apprentissage et la garde de jeunes enfants. Le Bloc québécois n’a pas pris d’engagements eu égard aux services de garde à l’enfance.

Voici les détails des engagements pris par les Libéraux, le NPD et le Parti vert.

Question Le Plan pour des services de garde éducatifs et abordables pour tous PLC NPD Parti Vert
Financement fédéral accru 10 milliards de dollars sur quatre ans destinés aux services de garde pour les enfants âgés de 0 à 12 ans 2,4 milliards de dollars sur quatre ans destinés aux services de garde pour les enfants d’âge scolaire 10 milliards de dollars sur quatre ans, plus 10 millions de dollars la première année pour la création d’un secrétariat national pour les services de garde 10 milliards de dollars sur 4 ans
Accessibilité Les fonds fédéraux serviront à soutenir le développement de services de garde réglementés pour tous les groupes d’âge dans divers modes de garde (garderie/CPE, services à temps plein et à temps partiel, garde en milieu familial). Le développement sera planifié de manière à répondre aux besoins variés des enfants et des familles, notamment ceux des enfants qui ont des besoins particuliers. Le développement s’accompagnera de fonds d’immobilisation et d’une stratégie de main-d’œuvre afin de pouvoir compter sur un nombre suffisant d’employé-e-s qualifiés. 250 000 nouvelles places pour les enfants d’âge scolaire âgés de moins de 10 ans; 10 pour cent des nouvelles places viseront les parents affectés à des heures de travail non usuelles. 500 000 nouvelles places en services de garde réglementés pour les enfants âgés de 0 à 12 ans.

Travaillera de concert avec les autres ordres de gouvernement, les communautés autochtones, les familles et les travailleuses et travailleurs en services de garde pour s’assurer que les services sont inclusifs et répondent aux besoins de tous les enfants du Canada.

Implantera les services de garde à proximité de la maison ou du travail, le long de circuits de transport en commun ou d’axes de transport
Abordabilité Les services de garde réglementés seront principalement financés à l’aide de subventions versées aux services de garde pour couvrir leurs frais d’exploitation. La contribution des parents sera déterminée en fonction du revenu du ménage. Les frais de garde seront plafonnés afin de s’assurer qu’ils demeurent abordables pour tous.  Les frais de garde pour les enfants d’âge scolaire seront réduits de 10 pour cent. Fera en sorte que les services de garde soient abordables pour les parents. Pas d’engagement
Qualité Pour améliorer la qualité des services de garde, il est essentiel de régler les problèmes liés à la main-d’œuvre dans le secteur. Par conséquent, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux travailleront de concert et en collaboration avec les communautés autochtones et le secteur des services de garde à l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de main-d’œuvre qui portera sur la rémunération, les exigences en matière d’éducation, la formation, le recrutement et la rétention des éducatrices et éducateurs la petite enfance et d’autres employé-e-s qui travaillent dans le secteur. Accordera un soutien accru aux éducatrices et éducateurs à la petite enfance en investissant à tout le moins 25 millions de dollars par année afin de couvrir les coûts de leur formation et de réduire les droits de scolarité des personnes inscrites à un programme de diplôme en éducation à la petite enfance. Fera en sorte que le salaire des fournisseurs de services de garde réglementés soit décent. Pas d’engagement
Apprentissage et garde des jeunes enfants autochtones (AGJE) Travaillera en collaboration avec les dirigeants autochtones et leurs communautés à l’opérationnalisation, au déploiement et au développement du cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones afin d’atteindre les objectifs et de satisfaire les aspirations des Autochtones. Pas d’autre engagement eu égard au cadre d’AGJE autochtones, mais la promesse d’autres mesures afin de « bâtir un avenir meilleur pour les Autochtones ». Pas d’engagement eu égard au cadre d’AGJE autochtones, mais travaillera en collaboration avec les communautés autochtones pour s’assurer que les services de garde sont inclusifs et répondent aux besoins de tous les enfants du Canada. Pas d’autre engagement eu égard au cadre d’AGJE autochtones, mais la promesse d’autres mesures reliées à la réconciliation avec les Autochtones.
Loi fédérale sur les services de garde Promulguera une loi fédérale enchâssant l’engagement du Canada à l’égard de services de garde publics et définissant, à l’instar de la Loi canadienne sur la santé, des principes et des conditions liés aux paiements de transfert fédéraux pour les services de garde à l’enfance. Pas d’engagement Promulguera une loi fédérale enchâssant l’engagement du Canada à l’égard de services de garde publics et définissant, à l’instar de la Loi canadienne sur la santé, des principes et des conditions liés aux paiements de transfert fédéraux pour les services de garde à l’enfance; Pas d’engagement
Secrétariat fédéral pour les services de garde Un secrétariat fédéral pour les services de garde sera créé afin de faciliter la collaboration avec les provinces, les territoires, les communautés autochtones, les spécialistes et les parties concernées et de coordonner des initiatives en matière de services de garde, notamment des stratégies de main-d’œuvre, la collecte de données et la recherche, et l’innovation. Créera un secrétariat national pour travailler avec les provinces et les territoires et jeter les bases d’un système pancanadien de services de garde à l’enfance. Travaillant en étroite collaboration avec un groupe d’experts sur l’apprentissage et la garde de jeunes enfants, le secrétariat aidera (i) à établir les normes nationales sur lesquelles s’appuieront les futures ententes en vertu du cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants (ii) à promouvoir les pratiques exemplaires et (iii) à faire progresser l’égalité entre les sexes. Engagera 10 millions de dollars dans la création d’un secrétariat national pour les services de garde qui collaborera avec les provinces et les territoires à des initiatives telles une stratégie de main-d’œuvre, le partage amélioré de données et des recherches. Pas d’engagement