It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Le 7 juillet, la directrice générale d’Un enfant Une place, Morna Ballantyne, a présenté au Comité permanent de la condition féminine les enseignements qu’a tirés l’organisme de la pandémie de COVID‑19. Mme Ballantyne a notamment insisté sur la façon dont cette pandémie a mis en péril le domaine de la garde et de l’apprentissage des jeunes enfants et sur le fait qu’elle a rappelé à tous l’importance de ce secteur pour l’économie.

« La COVID-19 a révélé tous les problèmes associés aux services de garde axés sur le marché et à l’absence d’un système entièrement financé et géré par l’État », a-t-elle expliqué.

Mme Ballantyne a décrit l’approche en deux phases proposée par Un enfant Une place pour reconstruire le secteur des services de garde d’enfants et mettre le pays sur la voie d’un véritable système universel et à l’épreuve des épidémies.