It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) a publié une édition spéciale de l’Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral axée sur la relance post-COVID, qui met l’accent sur les services de garde à l’enfance.

La 25e Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral comprend le plan en deux phases d’Un enfant Une place pour des services de garde abordables et universels qui, dans un premier temps, prévoit de nouveaux transferts fédéraux de 2,5 milliards de dollars aux gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi qu’aux communautés autochtones.

Katherine Scott, chercheuse principale au CCPA, a déclaré dans un communiqué de presse : « La dure réalité de la pandémie est que le ralentissement économique menace de faire reculer d’une génération les progrès en matière d’égalité des femmes. Au lendemain de la pandémie, plusieurs mères n’auront d’autre choix que de rester à la maison si elles n’ont pas accès à des services de garde, et c’est un prix que personne ne devrait avoir à payer. »

« Il est important pour la défense des services de garde à l’enfance que notre plan soit au cœur de l’Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral. Cela confirme notre prétention selon laquelle ces services sont essentiels pour bâtir une société juste sur le plan social », a affirmé Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place.