It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Le budget de la ministre des Finances Chrystia Freeland, déposé à la Chambre des communes le 19 avril 2021, portera les dépenses annuelles du gouvernement fédéral à des niveaux historiques. Le gouvernement fédéral entend utiliser cette injection de nouveaux fonds afin de bâtir un système complet de services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au Canada.

Financement fédéral substantiel et soutenu 

  • 27,2 milliards de dollars en nouvelles dépenses au cours des cinq prochaines années. Les dépenses totales, y compris les sommes annoncées antérieurement, totaliseront un peu moins de 34 milliards de dollars.
    • 4,1 milliards de dollars en 2021-2022, représentant le bond le plus important au chapitre des dépenses fédérales.
    • Les dépenses fédérales augmenteront chaque année, comme l’a recommandé Un enfant Une place.
    • Les dépenses fédérales atteindront 9,2 milliards en 2025 et elles seront récurrentes.
  • Tous les engagements financiers du budget 2021 correspondent aux recommandations de notre présentation prébudgétaire.

Sources : Ministère des Finances Budget 2021 : une relance axée sur les emplois, la croissance et la résilience P. 102 

10 $ par jour en 2026

  • Réduction de 50 % des tarifs moyens dans tous les services éducatifs et de garde à l’enfance réglementés d’ici la fin de 2022.
  • Des frais de garde moyens de 10 $ par jour en 2025-2026 pour une place dans un service de garde réglementé.

Services de garde autochtones

  • 2,5 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones, une somme qui augmentera par la suite de 3 % par année.

Développement

  • Croissance annuelle du nombre de places en services de garde de qualité et abordables dans les secteurs public et à but non lucratif.
  • Nouvel engagement à étendre le réseau des services de garde pour les enfants d’âge scolaire.

Main-d’oeuvre

  • Le budget reconnaît que les éducatrices et éducateurs à la petite enfance sont au cœur du système.
  • Le budget propose de développer le système en offrant des possibilités de formation et de perfectionnement pour soutenir la qualité des services de garde.
  • Reconnaissance des faibles salaires versés dans ce secteur à prédominance féminine.

Loi fédérale

  • Dans le budget, le gouvernement s’engage à déposer une loi fédérale à l’automne 2021 afin d’enchâsser dans une loi les principes d’un système pancanadien de services de garde à l’enfance.
  • Il y aura des consultations sur cette loi..

Québec

  • Le budget 2021 propose une entente asymétrique avec le Québec, reconnaissant le travail déjà accompli dans cette province pour créer un réseau abordable de services de garde à l’enfance et offrant de l’aide pour y apporter d’autres améliorations.

Bâtir un système plutôt qu’appliquer d’autres pansements

  • Dans le budget fédéral, on promet de transformer les réseaux d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au pays en négociant des ententes de financement avec chaque province et chaque territoire. Ces ententes définiront la façon dont les fonds du gouvernement fédéral seront utilisés pour rendre les services de garde réglementés plus abordables, plus accessibles, plus inclusifs et plus flexibles. De plus, le budget lance un signal comme quoi on s’attaquera à la faible rémunération du personnel éducateur afin d’améliorer la qualité et de permettre la mise en place d’un plus grand nombre de services de garde titulaires d’un permis.