It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Un enfant Une place appuie Place au débat 2021, une initiative déployée dans l’ensemble du Canada pour faire en sorte que les questions d’intersectionnalité, d’équité entre les genres et des droits de la personne soient soulevées au cours de la prochaine campagne électorale fédérale. Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place, participait en tant que panéliste au lancement de la campagne.

Mme Ballantyne a dit que l’engagement de 34 milliards de dollars dans le récent budget fédéral 2021 pour la garde d’enfants était une étape historique en vue de bâtir le système pancanadien de services éducatifs et de garde à l’enfance auquel aspirent les militantes et militants du secteur depuis le milieu des années 1970.

Elle a souligné que le système devait être conçu pour améliorer la qualité des services offerts tout en réduisant les frais de garde. Elle a également insisté sur le fait que le système devait être inclusif et culturellement sécurisant, qu’il devait fournir une gamme diversifiée de services de garde pour répondre aux divers besoins des enfants et de leurs mères actives ou non sur le marché du travail.

Participaient également au débat du lancement de la campagne Place au débat 2021 des militants pour le logement accessible et abordable, le travail décent et l’élimination de la violence fondée sur le genre.

Place au débat 2021 demande ce qui suit à tous les partis fédéraux au Canada:

  • Élaborer des plans d’action pour favoriser les droits des femmes, la justice entre les genres et une relance économique féministe intersectionnelle dans leurs promesses et plateformes électorales
  • Mettre l’accent sur les droits des femmes et la justice entre les genres dans tous les débats des chefs de partis fédéraux.