It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Un enfant Une place – Alberta existe!. Il regroupe pour la défense et la promotion des services de garde autant des militant-e-s aguerris que des néophytes. Ce chapitre a pour le moment comme priorité de convaincre le gouvernement de l’Alberta de mettre en place un plan de rétablissement et de soutien d’urgence afin d’aider le secteur des services de garde à surmonter les effets de la pandémie. De nombreux services de garde ont dû fermer leurs portes afin de protéger la santé et d’assurer la sécurité des enfants, du personnel et des familles. Aussi, certains services ont fermé faute de personnel. À cause de la perte de recettes provenant des frais de garde, certains services risquent de ne jamais rouvrir.

Pour en savoir davantage sur Un enfant Une place – Alberta, suivez le chapitre sur: Facebook, Twitter et Instagram.  

Un enfant Une place – Saskatchewan a été mis sur pied par un groupe de parents, de militant-e-s en matière de justice sociale et d’éducatrices à la petite enfance peu après le dépôt du budget fédéral de 2021, qui contient 30 milliards de dollars pour bâtir à l’échelle du Canada un système d’apprentissage et garde de jeunes enfants. Le groupe veut s’assurer que le gouvernement de la Saskatchewan conclue une entente sur les services de garde avec le gouvernement fédéral qui saura bien répondre aux besoins des familles saskatchewanaises et des éducatrices à la petite enfance. Comme première action, Un enfant Une place – Saskatchewan demande aux résidents de la province de signer une lettre ouverte adressée au gouvernement provincial.  Pour plus d’information, suivez le chapitre sur: Facebook, Twitter et Instagram.

Militant-e-s, parents et éducatrices à la petite enfance de la Nouvelle-Écosse, inscrivez le samedi 12 juin – midi trente à votre calendrier et inscrivez-vous ici pour participer à l’assemblée virtuelle de fondation du chapitre de la Nouvelle-Écosse d’Un enfant Une place. Ce sera l’occasion de préparer les travaux du chapitre et aussi d’entendre les propos de Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place, et de Susan Gregson, porte-parole de la Campagne pour des services de garde à 10 $/jour de la C.-B. Suivez aussi le nouveau chapitre sur Facebook, Twitter et Instagram.