It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

L’entente Canada-Saskatchewan annoncée aujourd’hui aura pour effet selon le milieu des services de garde d’augmenter de plus du double le nombre de places en services de garde réglementés pour les enfants les plus jeunes de la province, de réduire de 50 pour cent les frais de garde au cours de la prochaine année et de les diminuer à 10 dollars par jour d’ici 2026.

« La promesse d’une importante augmentation du nombre de places à coût abordable en services de garde réglementés à but non lucratif en Saskatchewan, de même qu’ailleurs au Canada en vertu d’ententes similaires, nous réjouit grandement » a dit Morna Ballantyne, directrice générale d’Un enfant Une place, l’association nationale pour la promotion des services de garde au Canada.

« Nous attendons des gouvernements provinciaux qu’ils mènent de vastes consultations auprès des militantes et des militants, des personnes œuvrant dans le secteur, des dirigeants et des communautés autochtones, et de nombreux autres intervenants afin que les nouvelles places réglementées soient créées et financées de manière à répondre aux besoins des populations et des collectivités mal desservies », d’ajouter Mme Ballantyne.

Elle a indiqué que l’augmentation du nombre de places en services de garde réglementés exigera d’accroître considérablement la main-d’œuvre dans le secteur.

« Nous félicitons le gouvernement fédéral de s’être assuré que toutes les ententes sur les services de garde conclues à ce jour, y compris celle de la Saskatchewan, comprennent des mesures pour remédier à l’actuelle pénurie d’éducatrices et d’éducateurs à la petite enfance qualifiés et au grave problème de recrutement et de rétention dans le secteur, a dit Mme Ballantyne. 

L’engagement à adopter des grilles salariales provinciales qui reconnaissent à sa juste valeur le travail des éducatrices et des éducateurs et les encouragent à parfaire leur éducation et à se perfectionner est très important pour assurer le développement d’un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de grande qualité », a-t-elle précisé.

La Saskatchewan souligne Un enfant Une place est la huitième province à adhérer au plan du gouvernement fédéral visant à bâtir un système de services de garde à l’échelle du pays, et il s’agit sans doute de la dernière à conclure une entente avant le déclenchement de l’élection fédérale.

« Les militantes et les militants se mobiliseront tout au long de la campagne électorale pour veiller à ce que l’engagement du gouvernement libéral dans le budget fédéral de 2021 d’investir à long terme dans les services de garde soit maintenu et que les sommes promises soient accrues, et nous demanderons à tous les partis politiques de respecter les accords de financement qui ont été signés et de conclure des ententes avec les provinces et les territoires qui n’ont pas encore signé d’entente », a dit Mme Ballantyne.