It's time for child care for all - Des services de garde éducatifs pour tous

Aujourd’hui, en cette journée nationale de la vérité et de la réconciliation, Un enfant Une place réitère son soutien au cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones et nous nous engageons à nouveau à travailler avec d’autres partenaires pour répondre aux appels à la justice lancés par l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et aux 94 appels à l’action lancés par la Commission de vérité et réconciliation, y compris l’appel aux gouvernements de créer des services d’éducation à la petite enfance pour les familles autochtones. 

Le gouvernement fédéral a conclu des ententes avec les gouvernements provinciaux et territoriaux et leur a transféré des sommes importantes pour bâtir un système pancanadien de services éducatifs et de garde à l’enfance de grande qualité, inclusifs, accessibles et abordables. La mise en œuvre de ces ententes et toutes les décisions de financement correspondantes doivent impérativement respecter et promouvoir le cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones, lequel définit les politiques requises pour donner à tous les enfants des Premières nations, inuits et métis la possibilité de « participer à des programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de grande qualité, qui sont ancrés dans leur culture ». Depuis trop longtemps, les Autochtones sont l’objet d’une terrible violence aux mains des colonisateurs. Le principe de la vérité et la réconciliation passe par le financement et le soutien pour des services de garde à l’enfance dirigés par les Autochtones, sûrs culturellement et régis par les communautés et les gouvernements autochtones.

Nous sommes encore bien loin de la vérité et de la réconciliation. Les enfants des Premières Nations, inuits et métis sont surreprésentés dans le réseau des familles d’accueil du Canada et les taux de pauvreté, d’insécurité alimentaire et de logement inadéquat chez ces enfants sont plus élevés que la moyenne. L’accès à des services de garde de qualité, abordables et adaptés culturellement peut contribuer à réduire ces iniquités. En partenariat avec les peuples autochtones, leurs communautés et leurs organismes, nous continuerons de réclamer des programmes et des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants dirigés par les Autochtones et respectueux de la différence; et nous travaillerons à transformer l’ensemble du secteur des services éducatifs et de garde à l’enfance pour faire en sorte que partout les services et les programmes soient accueillants, inclusifs et sûrs culturellement pour les enfants autochtones, leurs familles et leurs communautés. Un enfant Une place s’assurera que son engagement envers les Autochtones et leurs communautés est au cœur de tout ce que nous faisons.